fontsizedown
fontsizeup
Enregistrer au format PDF Format pdf
impression Impression

2015 : 6 projets soutenus pour un montant total de 130 000 €

Projets financés par l’intermédiaire de la Fondation pour la recherche médicale

Dr Saba Azarnoush, équipe « Immunité innée chez l’enfant », Laboratoire d’immunologie, hôpital Robert Debré, Paris.
« Reconstitution des cellules MAIT (Mucosal-Associated Invariant T) après allogreffe de cellules souches hématopoïétiques chez l’enfant ».
Le projet a été sélectionné dans le cadre du programme « Espoirs de la Recherche 2014 ».

Pr Françoise Porteu : équipe « De la cellule souche hématopoïétique au monocyte", Unité Hématopoïèse normale et pathologique, Institut Gustave Roussy, Villejuif.
« Mécanismes gouvernant le devenir et l’intégrité génomique des cellules souches hématopoïétiques en situations d’homéostasie et inflammatoires ».
Le projet a été sélectionné dans le cadre du programme "Equipe labellisée FRM 2015 ».

Pr Thomas Mercher, équipe « Génétique et modélisation des leucémies de l’enfant, Unité Hématopoïèse normale et pathologique, Institut Gustave Roussy, Villejuif.
« Modélisation des oncogènes de fusion et identification des mécanismes contrôlant leur activité par ciblage spécifique du génome ».
Le projet a été sélectionné dans le cadre du programme d’aide aux projets innovants et permettra le financement d’un ingénieur.

Prix Capucine

Pr Stéphanie Nguyen, Service d’Hématologie clinique, hôpital la Pitié Salpétrière, Paris.
« Etude de la reconstitution immunitaire NK après greffe de CSH haploidentique et 9/10 avec Endoxan à fortes doses post-greffe : Etude ancillaire du protocole national SFGM-TC ALTER-GREF ».

Dr Maud D’Aveni, Service d’Hématologie adulte, hôpital de Brabois, Vandoeuvre - les - Nancy.
« Mise au point d’une technique d’expansion de grade clinique d’une population régulatrice de la maladie du greffon contre l’hôte (GVH) : les CD34+ monocytes, à partir des greffons de cellules souches hémapoïétiques mobilisés par du G-CSF de donneurs volontaires sains ».

Pr Myriam Labalette, Pôle de Biologie-Pathologie- Génétique, Institut d’Immunologie, Lille.
« Développement et standardisation d’une procédure de déplétion de greffons allogéniques en lymphocytes T CD4+ CCR7+ naïfs et mémoires centraux dans le but de réduire la réponse alloréactive après greffe ».