fontsizedown
fontsizeup
Enregistrer au format PDF Format pdf
impression Impression

Jean-Jacques, 53 ans, donneur de moelle osseuse

Inscrit depuis de nombreuses années sur le fichier des donneurs de moelle osseuse, j’ai été contacté le 21 décembre 2012 pour me dire qu’un malade était compatible et savoir si j’étais toujours d’accord pour faire un don. Ce jour là, j’ai eu beaucoup de mal à contenir mon émotion.
Tout s’est ensuite très vite enchaîné, les rendez vous avec l’Etablissement français du sang (EFS), les différents examens, le tribunal de grande instance et le rendez-vous final pour le don le 11 février 2013. Ma famille m’a beaucoup soutenu. Ce qui restera gravé en moi, c’est la gentillesse et la disponibilité de toutes les personnes avec qui j’ai eu des contacts. J’ai également beaucoup pensé au malade à qui j’allais redonner de l’espoir, mais également à toute sa famille et ses amis.

De ce geste, je ne tire aucune fierté, seulement une grande satisfaction personnelle que j’ai partagée avec mes proches. Je souhaite à tout le monde de vivre une expérience aussi riche sur le plan émotionnel. L’EFS m’a offert ce jour là, un sablier qui symbolise l’attente qui réunit aussi bien le donneur que le receveur. Ce petit cadeau prend une grande place dans mon cœur. Je me sens lié à tout jamais à cette personne que je ne connaîtrai certainement jamais. Je pense très souvent à lui en espérant recevoir, un jour, de très bonnes nouvelles de sa part.
Grâce à ce geste, mes enfants (19 et 24 ans) donnent leur sang et se sont inscrits sur le registre des donneurs volontaires de moelle osseuse. De cela, j’en tire une très grande fierté et j’espère qu’un jour ils pourront connaître le même bonheur que moi.